Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : de Mary AROUND THE WORLD
  • : Voilà, ce blog marque le départ de mon année de césure ! au programme, les petits news hebdomadaires, des points culturesG, des photos et protraits venus des quatres coins du monde, mais aussi les aventures des bagpackers camps, hostels, aéroports, les sacs qui craquents, le passport qui se remplit, la vie de ces 6 milliards d'êtres humains qui peuplent notre planète et que j'ai l'intention de rencontrer, tôt ou tard ! alors HAVE FUN mon petit blog chéri aroundtheworld !
  • Contact

Profil

  • aroundtheworld.mary.over-blog.com

Archives

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 12:14

J'ai décidé de créer une nouvelle version de "Martine à ...", pour faire "Bram à ..."! Et aujourd'hui ce sera: Bram en visite à Rome!

Et cela tombait bien car je ne travaillais pas pendant ses 5 jours. Donc nous avons profité du soleil qui brille: +3 coups de soleil) et des 25°C (j'en sais rien à vrai dire mais on était en T-shirt) pour parcourir les monuments, ruelles et parcs de Rome! Ceci sera d'avantage un album photo qu'un récit.

Commençons par faire un tour de reconnaissance dans le centre historique.

Panthéon, Piazza Navona, Fontaine de Trevis, Colisée, ... ils s'y sont tous passés! Nous avons survénu à dose de glaces, de vrai trappeurs des villes!

Apparition du Panthéonau coin d'une rue

P1090288.JPG

Devant la fontaine de la Piazza Navona

P1090276.JPG

Ruelles de Tratesvere

P1090358.JPG

Volière dans le parc de la Villa Borghese

P1090304.JPG

P1090296.JPG

Vu depuis le Parc Villa Borghese au-sseu de la Piazza del Popolo

P1090305.JPG

P1090320.JPG

Nous sommes également (retourné pour ma part) à la VIlla d'Este à Tivoli pour profiter des jardins et fontaines avec deux amis de la FAO, Emily (Ireland) et Isabel (UK).

P1090349.JPG

Nous avons également une exposition des reconstituttions de machines de Leonardo Da Vinci, qui était superbe!

P1090362.JPG

Bram n'a pas manqué de prendre ses baskets pour que nous allions courir dans le parc qui longe la Via Appia Antica, une ancienne route Romaine. 

Enfin le dernier jour, nous nous sommes rendus au Musées du Vatican. Je ne vous fais pas un point historique car sincèrement il y  a trop à voir ! Ce sont des couloirs et salles gigantesques sans fins. Il y a en fait plusieurs musées d'art et antiquité à la suite.

P1090379.JPG

VOici la salle des cartes, un long couloir recouvert de carte peintes au mur; ensuite le Dome de St Pierre; la partie des Antiquités Egyptiennes était probablement ma préférée!

P1090383.JPG

P1090384.JPG



Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 21:26

Comme la plupart des capitale, Rome est une ville très animée et il est difficile de s'y ennuyer! Ne serait-ce que le nombre de marché-bars-aperitivo-tratorria-pizzeria, la foodie que je suis est déjà très occupée! haha Mais il y a bien plus: un nombre impressionnant de monuments historiques qui représentent à peu près toutes le périodes de l'histoire depuis 2500 ans!

Le train-train des romains a été quelque animé ces dernières semaines avec les élections politiques (pas de commentaires sur le bazar que c'est, je ne m'en sens pas à la hauteur), la démission du Pape Benedictus et l'élection d'un nouveau Pape, le marathon de Rome, etc.. voici les quelques choses que j'ai eu la chance de voir et qui me fait sentir un peu plus "romaine" jour après jour!

Tout commence avec la démission du Pape Benedictus, qui est le premier Pape à quitter son poste depuis le XVème siècle: la raison officielle est sa fatigue et son état de santé, d'autres avancent des théories de complot dont je ne saurai pas parlé. Mes connaissances religieuses sont malheureusement assez limitées, pas plus que la plupart de mes amis, aussi les conversations "de bistrot" que nous partagions en attendant le conclave (période pendant laquelle les cardinaux s'isolent du monde dans la chapelle Sixtine au Vatican pour élire parmi eux le nouveau Pape) se limitait à des paris sur la nationalité du nouveau Pape et le temps pour l'élire.

Curieuse d’en apprendre d’avantage et de vivre l’ambiance, je me rends avec mes amies au Vatican, le second jour du conclave. Le mot « conclave » est dérivé du latin cum clave qui signifie : « à clef ») : en effet après une courte période où les cardinaux expriment leurs visions de l’Eglise Catholique et leurs projets, ils s’enferment dans la Chapelle Sixtine du Vatican en silence, d’où ils ne sortiront que lorsqu’ils auront élu leur nouveau Pape. J’ai entendu dire qu’au bout de 3jours, ils ne reçoivent que pain et eau (pour presser un peu les décisions : parfois je me demande si on ne devrait pas imposer ce genre de trucs en politique…food for thought !). Les votes se font à bulletins secrets, il doit y avoir au moins 4 votes par jours : une fois le vote réalisé, les bulletins sont brûlés et c’est la couleur de la fumée qui sort de la cheminée visible de la place St Pierre qui indique si le résultat est négatif (fumée noire : vote non concluant) ou positif (fumée blanche : un Pape a été choisi !) Ainsi lorsque nous sommes arrivées sur la grandiose Place St Pierre, des gigantesques écrans étaient placés, filmant en continue la (minuscule et simple) cheminée.

395167_10100562150812271_1925021520_n.jpg

576151 10100562148541821 725813595 n

Avec moins de 48h de conclave, il n’était pas attendu que le choix soit fait e si tôt… ET POURTANT ! Après 30 min à admirer la place et s’imprégner de l’ambiance, nous nous apprêtions à partir lorsque : OH SURPRISE de la fumée blanche sort de la cheminée !! J’avoue que cela m’importe peu l’élection du Pape mais le fait d’être présente à un tel moment historique, voire la foule crier de joie, les cloches sonnent à tout va, il a un lâché de colombes au-dessus de la Place, cela était très impressionnant et nous étions toutes excitées de l’évènement !

fumee_blanche.JPG

644422_10100562150433031_327359669_n.jpg

Nous sommes donc restée une bonne heure pour attendre que la foule ne remplisse la place (le métro et les rues de Rome étaient pleines à craquer à proximité du Vatican de ouï-dire) et que nouveau Pape prépare ses apparats (et probablement le laisser digérer la nouvelle de son élection). Il y a eu l’arrivée et le changement de l’équipe des gardes Suisses Pontificaux chargés de la protection du Pape et du Vatican : ils forment la plus petite garde du monde avec 110 mercenaires !

Enfin le Pape est apparût, et un cri s’est levé pour l’accueillir : Habemus Papam !  Le nouveau Pape s’appelle Pape François et est originaire d’Argentine : c’est le premier Pape sud-américain ! Nous étions assez bien placés pour voir le balcon auquel il apparait sans pour autant être très prêts, il est surprenant de voir à quel point la vue était facile et aussi à quel point nous avions de la place alors que la place ne cessait de remplir ?! J’était un peu déçue de voir tant de drapeaux de pays car je ne concevais pas la religion comme une expression de nationalisme, mais bon… ce n’est pas vraiment mon problème ! Je dois dire que j’étais un peu surprise de son silence mais en même cela doit faire un choc à plus de 70ans de se retrouver devant des milliers de personnes et d’endosser les fonctions de Pape !

Après avoir reçu la première bénédiction du Pape, nous aller manger une pizza et une glace : une soirée typique italienne romaine quoi !  ^^

5945_10100562148332241_286161383_n.jpg

Pour les autres évènements qui animent la ville, ce week-end le centre de Rome était un peu congestionné mais animé par le marathon de Rome ! Un parcours apparemment reconnu comme difficile mais offrant de très belles vues sur 42km tout pile ! Il commençait et se terminait au Colisée ! Je suis toujours impressionnée par ces coureurs, je n’en serais pas capable (je passe les commentaires de Bram à ce sujet ^^) mais cela n’empêche que les voir donne envie ! Félicitation à mon amie Emilie de la FAO, notre coach de jogging de la FAO pour son excellent temps pour son deuxième marathon (3h27min) !  

 P1090266.JPG

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 21:20

 

Encore une belle surprise est arrivée à Rome ce week-end : et elle était double ! Deux amis d’étude, Charlotte (de Montpellier) et Konrad (Italien du Tirol) sont venus faire un petit city trip en amoureux à Rome et en ont profité pour me rendre visite (et m’amener du fromage français, du speck, de la crème de marron, des livres, etc… aaah ils me connaissent si bien ^^)!

Cela tombait à pic : le soleil brillait sur Rome et j’ai pris mon premier coup de soleil ! Du coup le menu du week-end était essentiellement composé de balade à pieds dans toute la ville (aïh les mollets), des spremuta (jus d’orange et pamplemousse frais pressé), de pic-nic/ resto, etc. La vraie dolce vita !

Petit hic de Rome : le week-end lorsqu’il fait beau, les ruelles et places de la ville sont vite pris d’assaut par les touristes, c’est TRES fatiguant !

Voici un petit aperçu en photo de ce que donne Rome au printemps sous le soleil.

Une balade à ne pas manquer: la balade sur la colline de Gianivolo (à l’ouest du Tibre, le « parc » au-dessus du quartier de Trastevere) qui donne une vue imprenable sur Rome, parfait pour prendre un pic-nic des produits frais tout juste achetés au marché « zéro kilomètre » de Circo Massimo, suivi d’une sieste au soleil (vous comprenez maintenant d’où vient le coup de soleil !..) Un conseil, emmenez une paire de jumelles avec vous!

Rome-7917.JPG

Les artistes de la Piazza Navona

Rome-7818.JPG

Le ponte e castel Sant’Angelo, à proximité du Vatican sur les bords du Tibre. Originellement il s’agissait d’un monument à la mémoire de l’empereur Hadrian construit au IIème siècle, puis le bâtiment fut convertit en une forteresse papale au VIème siècle et nommé après une vision d’un ange par le Pape Gregory. Cette forteresse était reliée par un passage secret au Vatican et jouait le rôle de sortie de secours. Les sculptures sur le Ponte Sant’Angelo sont plus récentes (XVIIème siècle, réalisée par le Bernini).

Rome-7865.JPG

Rome-7858.JPG

Coucher de soleil sur le Tibre avec la Basilique Saint Pierre en contre-jour

Rome-7884.JPG

La Fontaine de Trevi avec les illuminations nocturnes (et un bon million de touristes)

Rome-7895.JPG

Un grand merci à vous deux pour m’avoir rendue visite, à refaire au plus vite ! Merci à Konrad pour ces photos de maître !

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 21:49

Pendant des siècle, les riches familles romaine s'échappaient de la ville et allaient passé les mois d'été sur les hautes collines de Tivoli, à proximité des Monts Tiburtins. Avec Léa et Fernando, nous sommes donc allé découvrir les environ et découvrir quels trésors cachait cette ville classée au Patrimoine Mondiale de l'UNESCO.

Tivoli se situe à environ 30km au Nord-Est de Rome, au pieds des montagnes. Allons direct au but: la ville moderne n'a rien de très attrayant, il s'agit de nombreux bâtiments en béton en haud d'une colline qui donne vu sur la plaine descendant vers Rome et la mer. Nous avons donc consacré noter visite aux sites essentiels de Tivoli: la villa d'Esté et la villa Adriana.

Villa d'Este est une villa du XVIéeme siècle du style Renaissance, célèbre et à juste titre, pour ses jardins et terraces suspendu aux flancs de la colline aux milles fontaines. Le génie des constructeurs de ce jardin a permit d'avoir des fontaines fonctionnaient uniquement sous l'effet de la gravité (pas de pompe).

P1090166.JPG

P1090207.JPG

Mon passage préféré est probablement le Passage aux 100 fontaines -Viale delle Cento Fontaine- long de 130mètre et pourlequel chaque fontaine est une tête unique de gargouille. Une fontaine joue aussi de l'orgue apparemment mais malheureusement je ne l'ai pas vue ou entendue... (bientôt elles feront un concert au stade de France!)

P1090173.JPG

Villa Adriana était la "maison de campagne" de l'Empereur romain Hadrian (construit au IIème siècle après JC), qui couvrait pas moins de 120ha et ressebmle davantage à une ville qu'à une maison de campagne. EN outre il a été estimé qu'environ 3000 personnes y résidaient. Aujourd'hui seulement 40ha sont visibles, les ruines sont nombreuses et d'après mon oeil non-expert, suffisamment bien conservée pour donnée une nette idée de l'architexture initiale et du luxe du site. Des panneaux donnent des explications à chaque site mais, avec même avec la meilleure volonté du monde, vous en comprendrez pas ce qui est écrit! Cela ne reste pas moins intéressant à voir! Un conseil: y aller au printemps ou en été, un jour de beau temps (pourquoi précisier: on est en Italie!) et prenez un pic-nic avec vous, une servitte, bref prenez le temps de vous reposer comme l'Empereur Hadrian dans ce cadre fabuleux!

P1090210.JPG

P1090208.JPG

Hadrian était passioné d'art et d'architexture et a en fait conçu de nombreux plan pour sa propre demeur. En choisissant le site, il n'a pas seulement pris en consideration le cadre mais également les atouts de la région pour la construction de son palace: la zone possède de nombreuses carrières (travertinpouzzolane et tuf) pour alimenter les travaux et elle est approvisionnée en eau par quatre aqueducs, élément crucial pour les thermes romains et les fontaines. On peut découvrir une trentaine d'édifices : trois complexes thermaux, bâtiments administratifs, édifices de loisir (théâtre, promenades, etc.), bassins, etc.

P1090220.JPG

P1090243.JPG


Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 21:42

Paraît-il qu'il neige en France? Et qu'il gèle en Belgique. Je vous rassure, il ne fait pas bien chaud non plus à Rome, mais il faut souvent soleil! Alors, pour profiter des doux rayons d'hiver, avec Léa, Gael et Fernando (3 compagnons de la FAO, allemande, français et espagnol respectivement), nous louons une voiture et, l'espace d'une journée, fuyons la capitale italienne pour aller découvrir l'arrière pays romain.

Première étape: Civita de Bagnoregio

P1090113.JPG

Il s'agit d'une petite cité de la province de Viterbo, à 145 km au Nord de Rome. Du fait de sa position sur un promontoir de tuf volcanique friable, elle est très isolée, et n'est accessible à pieds que par un (immonde) pont moderne. Elle surplobe la vallée du Tibre. Fondée il y a plus de 2500 ans par les Etrusques, la ville est progressivement abandonnée du fait de son érosion inéluctable: en outre, elle est classée parmis les 100 monuments au monde les plus menacés en raison de risques géologiques. Il ne reste plus que 15 habitants à l'année, cette petite citée de vie que du tourisme. Son isolement a cependant permis d'échapper aux destructions des guerres et elle concentre ainsi sur une petite surface d'anciennes architextures intactes.

P1090121.JPG

Deuxiéme étape: Les thermes de Viterbo!

Un ami italien nous avait annoncé des thermes naturelles très symapthiques et la première chose sur laquelle on tombe en arrivant à Viterbo, c'est une ville moche, avec des complexe spa-therms-piscine, qui n'ont rien d'authentique et naturels. Un epu déçus, on s'apprête à rentrer, lorsque, en cette belle jouréne à 2°C, on voit au milieu d'un terrain vague, entre un parking et des locaux d'entreprises, deux hommes en slip de bain !? Une image on ne peut plus surprenante mais qui prend tout son sens lorsqu'on est à la recherche de thermes naturelles! Hourra, nous avons trouvé! Il ne fallait pas chercher les belles vues sur les montagnes, les bassins cachés dans la forêt, non ces bassins d'eau chaude sont au milieu de rien, ne donnent sur aucune vue d'intérêt MAIS on a apprécié à sa juste valeur cette eau chaude à l'extérieur pendant près de 3h, quasi jusqu'au choucher de soleil. Il en faut peu pour être heureux!  On en le dira jamais assez!

SUr cette photo, la fine équipe équipée pour les thermes! (de Gauche à droite: Léa, Gael, Fernando et moi)

P1090132.JPG

Le soir, une pizza et au lit, on était KO!

Le dimanche suivant n'avait rien d'original mais il m'a permis d'apprécier la vie tranquille de ROme, entre jogging, marché locale, lecture au soleil. Vrai ou vrai: j'ai pris un petit coup de soleil sur le nez!


 

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 22:11

Jedui 24 Janvier, un jour qui commence comme tous les autres au bureau, je reçois un email surprise d'une amie de Montpellier, Anne: en bref = "j'arrive demain vendredi à 11h à ROme, je repars dimanche à 15h! Donnes-moi un point de RDV, mon téléphone portable de marche pas en Italie."  WHAT?! Youpi Hourra! Quelle bonne surprise!

Et, comme prévu, le paquet cadeau arrive à point à la FAO pour un rapid lunch, avant qu'elle n'aille trimbaler son sac et son appareil photo dans les ruelles de la ville! Une tournade est arrivée!

Le soir, nous allons ensemble décrouvrir les  bars à vins du quartier Cavour-Monti! Pour ceux qui cherche un bar à vins qui fais des aperitivo, nous conseillons tout d'abord le Al vino al vino: un peu cher-bobo mais une chouette ambiance! Mais si celui-ci ne vous convient pas, pas de panique, le quartier est rempli de petites merveilles: nous avons trouvé un autre resto-bar à moins de 100m du premier, bondé, 20 personnes devant l'entrée, cerrés à l'intérieur, les serveurs qui assurent aux teq-paf se faufilent entre les clients encore à l'apéritifs, les tables du resto et les autres clients qui attendent patiemment une table. Si vous vous sentez seul à Rome, allez donc vous rendre dans ces bars, l'ambiance vous redonnera la baume au coeur! Difficile de nous entendre parler avec ce monde et pourtant, on a déjà bien rattrapé le temps depuis que l'on ne s'était pas vues! 

Le lendemain, on prend le temps de se lever, le soleil briiiiille et on se lance vers 10h à la conquête de la Rome Antique ! Sur le chemin, Anne ne manque pas de se faire un expresso dans un café italien: c'est en effet un imanquable ici mais attention, âme sensibles s'abstenir: l'expresso italien équivaut vient à 10 fois la dose de votre expresso à la maison!

Première étape: le Colisée! Vous êtes intéressés par la visite?!

Rome-0333.JPG

Alors, c'est partipour une visite guidé du site par Marie et Anne!

Rome-0336.JPG

Ce monument a été inauguré en 80 après JC par l'empereur Vespasian, et s'appelait originellement l'Amphithéâtre Flavian. Il a été bâtit à côté de la colossale statue dorée (aujourd'hui disparue) de Nero, d'où le nom donné à l'arène de Coloseum (en latin). Il y avait beaucoup d'autres arènes dans Rome (environ 50), mais celle-ci était parmi les plus redoutées. L'arène pouvait contenir jusqu'à 50.000 spectateurs: les tournois sanglants et cruels de gladiateurs et combats d'hommes et/ou animaux sauvages étaient offerts par la ville, non pas pour simplement leurs faire plaisir mais parceque c'était un lieu idéal pour transmettre des informations publique, un lieu de propagnade et de commerce.

Ici présent la façade extérieur Ouest: initialement le Colisée était entièrement recouvert de marbre et des statues étaient juchées dans chaque arcade (soit environ 100 statues au total si je me souviens bien..?). Où est passé le marbre me direz-vous? Non, ce ne sont pas les aléas climatiques qui sont responsables de la dégradation du monument, mais bien l'Homme, ce vilain méchant qui détruit toujorsu tout! APrès la chute de 'lempire romain, à partir du VI ème siècle, le Colisée a été pillé à de nombreuse reprises et en particulier de son précieux marbre (pour construire les demeurs des riches mais également pour... le Vatican!) et pour, on y pense également moins souvent, les pièces en fer qui faisaient office de jointure entre les bloques de pierre: du coup, il y a de nombreux trous aux coins des bloques et sur les colonnes creusés pour récupérer ces pièces.

P1090008.JPG

P1090005.JPG

L'organisation n'avait rien à envié à celle qu'on pourrait offrir aujourd'hui dans un stade de taille équivalente: avec les moyen de l'époque, chacun avait en avance son ticket (en cuire!) et connaissait sa place (numéro, fixe) à l'avance, ainsi que l'arcade (vomitoria, petit nom charmant!) par laquelle entrer. On n'y pense pas nécessairement, mais : OUI, il y avait des fontaines à eau à chaqu'un des 4 niveaux de spectateurs et même des toilettes. Malins ces romains! Le Colisée possédait un système de parapluie-paravent, fait de grandes toiles soit-disant en soie tendues au-dessus des spectateurs. L'arène proprement dite, au centre, là où il y a le "show", était recouverte de sable. En dessous il y avait un réseau de galerie et cages, ainsi que des systèmes ingénieux d'ascenceurs pour faire monter les animaux sur l'arène.

P1090029

Et maintenant, il faut absolument démystifié quelque chose: non, le publique de choisissait pas d'achever un gladiateur en baissant le pousse ou de le garder en vie pousse levé! "No No No" a di la guide! Je ne sais pas comment ils ont trouvé "la vérité", mais pour achever un gladiateur (ce qui était d'ailleurs un choix cruel mais prit uniquement lorsque le gladiateur était déjà dans un sale éat, dans la certitude qu'il ne pourrait pas se remettre du combat) on LEVAIT le pousse, et pour lui épargner la vie, on gardait le POING FERME! Ridley SCott (réalisateur du film Gladiator) le savait pourtant mais il n'a pas voulu d'cevoir ses spectateurs... 

P1090009

La croix que vous voyez ici a été installée par un Pape pour protéger le Colisée des pillage en en faisant un lieu sacré. Il est aussi dit que c'est en mémoire des nombreux chrétiens cruellement tués par les ROmains à l'époque, mais aussi vrai soit-il qu'ils aient été massacrés, 80% d'entre eux l'ont été non pas au COlisée mais à Circo Massimo.

Circo Massimo (Circus Maximus) était les plus grand cirque de Rome (500m de long) au 1er siècle AC, idéeal pour les courses de chars. Ce n'est maintenant plus qu'n vulgaire terrain enherbé en face de la FAO, mais il était aussi grandiose que le COlisée tout recouvert de marbre. Il avait une capacité de 250.000personnes, soit la population romaine de l'époque. 

La suite de notre longue visite romantique en ROme Antique (3h tout de même!) a continué vers le Palatin. Le Palatin est l’une des 7 collines de Rome où la légende dit que Rémus et Romulus ont été sauvés par un loup et où Romulus aurait fondé Rome en 753 avant JC. C'est à ce moment de la visite que le guide a accéléré le débit, il a raconté 2500 ans d'histoire et je dois malheureusement dire que je n'ai pas retenu grand chose (pourtant c'était intéressant, je vous assure! ^^) Le mont Palatin, de par sa position idéal, à proximité du fleuve Tibre, sa hauteur, a attiré les nobles et riches de la villes qui y construire villas et monuments. Il y a donc là une concentration incroyable de ruines qui prouvent la grandeur et la richesse de Rome à l'époque.

P1090053.JPG

P1090043.JPG

Rome-0380.JPG

Après 3h de visite, on a envie de se décontracter, on est partie pour aller se balader dans les petites ruelles de la ville, à la découverte du meilleur chocolat chaud de Rome ! Une fois la mission accomplie, la nuit est déjà tombée et, en passant par la Piazza Espana, on va rejoindre deux amis au nord –ouest de la ville pour la visite norturne du MAXXI Musée d’Art du XXIème siècle. L’architecture du bâtiment vaut le détour mais je n’ai pas été fort impressionnée par les expositions… chacun ses goûts !

P1090076.JPG

Dimanche, la journée est courte car Anne nous quitte à 15h mais l’on en profite tout de même de ce beau dimanche pour aller faire le marché local  à Circo Massimo, où l’on trouve de quoi se ravitailler au soleil ! On n’était pas loin d’avoir le premier coup de soleil de l’année !

Voilà, Anne a été un beau cadeau surprise ! Le week-end a été riche ! Dépêchez-vous de faire de même : venez à Rome me voir (ou allez voir Anne à Montpellier, c’est sympa aussi ! ^^). Merci Anne !!!


Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 21:01

Il y a beaucoup à faire à Rome, entre les activités touristiques, les aperitivos, les café sérrés au soleil, etc... le plus prenant étant bien sûr le travail (je vais d'ailleurs essayer d'oublier cela le temps d'une page web!)

A l'occasion des deux derniers week-end, j'ai eu la chance de découvrir Rome comme il se doit et je suis bien chanceuse car je sais qu'il reste encore plein de choses à faire! Je m'excuse par avance du peu de détails que je donne mais je ne vais pas réécrire tout ce que j'ai appris, des milliers de guides et livres l'ont rès bien fais à ma place.

TOut d'abord j'ai fais mes premiers pas dans le centre historique de Rome avec Fernando, nouveau consultant comme moi à la FAO, espagnol qui ne jure que par le chocolat chaud espagnol, fort sympathique et  qui se trouve être mon voisin, ce qui nous permet d'aller ensemble au boulot tous les matins.

Nous avons bien entendu commencé le tour à la Fontaine de Trevi , cette immense et extravagante fontaine de style baroque, conçue en 1732 par Nicolas Salvy. Elle représente le chariot de Neptune, mené par des tritons et leurs chevaux de mer. Le tradition veut que l'on jet une pièce dans la fontaine en y tournant le dos en voeux de retour à Rome. Cette charmante tradition rapporte quand même en moyenne 3000€/jour !? On se sent moins coupable de n'avoir lancé que 1cent ^^ 

P1080977 P1080973.JPG

P1080970.JPG

Nous avons vagabondé dans les ruelles du centre historique, pour enfin arrivée à une seoncde merveille, celle qui est ma préférée du fait de se sobriété et à la fois de sa grande: le Pantheon! Le temple, construit en 120 avant JC,  était dédié à tous les dieux (du grec pan "tous" et theos "dieux") mais sa fonction a changée au fil des siècle, notamment une église catholique. Vue d'extérieur, il est imposant mais la plus grande impression est à l'intérieur, lorsque vous vous trouvez sous ce dôme, le plus dôme de béton non renforcé de 43m de diamètre: il présente un trou à l'air libre de 8,7m de diamètre suffisant pour éclairer cet vaste salle, qui est une connection symbolique avec les Dieux. De vous inquiétez pas de la pluie, les ingénieurs de l'époque avait déjà tout prévu et avaient installé des trous quasi-invisibles de drainage relié à un réseua des eaux général déjà bien développé pour l'époque.

S'il y a bien une chose dont je suis convaincue en si peu de temps à Rome, c'est que l'on a beaucoup à apprendre de nos ancètres romains en termes d'inventions, d'organisations de société, etc.. Ils ont construits des choses impressionnantes pour les moyens de l'époque!

P1080983.JPG

Je suis retourné le voir de nuit, la photo est plus jolie!

P1090074.JPG

La visite a continué par la longue et spatieuse Piazza Navona, et ses 3 fontaines de style baroque (sorry pas de jolie photo des fontaines, mais des maison à la couleur orange typique italienne).

P1080990.JPG 

P1090073.JPG

Après une bonne trotte le long du Tibre, la balade s'est terminée par l'"ascension" (si je puis me permettre du Gianicolo, dans un parc à l'est du Tibre (du coup à l'est de Rome), au dessus de Trastevere, et qui offre une vue panoramique sur Rome. Dommage, le soleil n'était pas au RDV...mais je conseille pour autant cette vue imprenable de Rome.

 

A l'occasion d'une journée pluvieuse, nous nous sommes sentis un élan de foi et nous avons visité deux basiliques in-con-tour-nable!

Tout d'abord, la basilique San Giovanni in Laterano: j'ai la chance de passer devant presque tous les jours (du coup ya du soleil sur la photo ^^)! Je conseille fortement la visite avec audio-guide et avant toute chose, la visite du cloître du 13ème sicle contenant les restes de l'ancien siège papal et aux restes des précédentes constructions. Fondée au 4ème siècle par l'Empereur Constantin, elle était la demeure du Pape jusqu'au 14ème siècle: du coup, à cette époque, nous ne faisions pas la queue pour aller à la Basilique Saint Pierre, mais pour aller à la Basilique San Giovanni! Elle a été détruire à pluseirsu reprise, par le feu ou par les babarbres entre autres, mais toujours renaît de ses cendres. Pour les anecdotes, les 15 statues sur la façade ne font pas moins de 7m de haut, elles représent le Christ, St Jena le Baptiste, St Jean l'Evangéliste et les 12 apôtres.

P1090002.JPG

Voici l'autel où seuls les papes pouvaient monter datant de l'époque baroque.

Rome-0194.JPG

une photo de la nouvelle génération de bougies.. (que deviendront ensuite les dîners aux chandelles?!)

 Rome-0196---Copie.JPG

La deuxième basilique à visiter est moins connue mais beaucoup originale: la  basilique Saint Clément, qui donne l'impression que ROme est un mille-feuille. Pourquoi? Car cette basilique du 12ème siècle est construite sur une église du 4ème siècle, elle-même construite sur un temple païen du 2ème siècle, qui est construit sur une maison romaine du 1er sicèle après JC !? Incroyable mais vrai, chaque construiction a été recouverte pour servir de fondation à la suivante. Et vous avez aujorud'hui la chance de déscendre à chaqu'une de ces époques avec l'impression de remonter dans le temple à chaque marche d'escalier. A ne surtout pas manquer! Le seul hic: les photos sont interdites..

Voilà, je vous laisse pour cette semaine! On a du mal à le croire mais je ne suis pas en vacances (en rappel, me voici devant les bureaux de la FAO ^^) Au prochain épisode, je vous promet des vues du Colisée mieux que dans Gladiator, des vues imprenable du Palatin, un couple de Montpelliéraine au soleil... suspens!

P1090069


Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 16:41

Chers amis, chers parents, chère famille, 

Voilà presque deux ans que ce blog avait cessé de vivre!

A l'occasion d'une première expérience de travail à la FAO (Food and Agricultural Organisation of the United Nations, soit pour les franchouillards: Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation) que j'ai décidé d'enrichir à nouveau à ce blog avec des nouvelles personnelles, mais également des petits tips sur les visites que je fais (et il y a de quoi faire à Rome!)

Vous êtes prêts? UNO DUE TRE...AVANTI!

map_italy.jpg 

Voilà deux semaines que je suis arrivée à Rome, un peu perdue, sans appartement propre pendant 4 jours, un nouveau job mystérieux.. Heureusement j'ai la chance d'être accueillie par Antonnella, la tante italienne d'un ami, qui prend bien soin de moi et, malgré le fait qu'on ne parle pas la même langue, elle parvient à me faire comprendre que je suis la bienvenue et cela n'a pas de prix!

J'habite à présent à 'lEst de Rome, dans le quartier de San Giovanni, avec une colloque italienne étudiante de 24ans, très bavarde, drôle et dont le régime alimentaire ne semble basé que sur les pâtes! Le quartier est sympa, le centre est à peine à quelques station de métro et il y a un marché à côté de chez moi le week-end, où je rempli mon panier de mozzarella di buffala, de ricotta al spinaci, prosciutto (jambon serrano)!

Rome-0200.JPG

La langue italienne: proche du français et de l'espagnol, je comprend assez souvent ce que l'on veut me dire.. mais c'est en réalité grâce à cette façon typique de s'exprimer avec les mains! On brasse l'air à tours de bras, cela s'agite dans tous les sens devant vous, et enfin, tout s'éclaircit, vous avez trouvé votre chemin! 

Rome est une ville immense, très étendue, valonnée, mais pourtant les transports en commun sont rares et le traffic infernal. J'ai la chance d'aller au travail tous les matins à pieds en 40min et c'est un art que de traverser un carrefour: cela paraît suicidaire mais le truc c'est de ne JAMAIS s'arrêter!

Je ne vais pas aller dans les détails de mon travail, ni de l'organisation de la FAO, mis à part dire que c'est immense, une ville de 2000 personnes à l'intérieur de la ville, très bien situé (à côté des vestiges romains). J'ai eu la chance de faire de nombreuses rencontres et j'ai déjà une bonne bande d'amis pour aller tester les milles pizzeria de Rome (je n'exagère probablement pas en vous annonçant une moyenne d'1 pizzeria tous les 20mètres à Rome), visiter les 50 églises, 100 musées et admirer les vestiges romains.

Rome-0173.JPG

Le temps manque, mais très prochainement, un article sera consacré plus précisément à des lieux incontournables de Rome (églises, le centre hisorique, le panthéon, pizzeria, les quartiers sympa de la vie, etc). Je vous laisse saliver...!

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 13:21

VOilà, le séjour au Sri Lanka touche (déjà!) à sa fin! Voilà plus d'un an que je suis en vadrouille et aujourd'hui, depuis l'aéroport de Colombo International, je rentre définitivement au bercaille (ou du moins pour six mois ^^)

Mais avant de pleurer, je m'en vais vous compter mes derniers jours passés ici: entre travail à Pellawatta (périphérie de Colombo), partie de football ou badminton après le boulot, petites bouffe dans la rue, soirées en tre amis, dîners d'au revoir.. il s'en ait passé des choses!

La semaine dernière, il ya entre autre eu la IWMI Staff Party - Oscars 2011, sorte de gala annual pour tout le staff du bureau: tenue correcte exigée, champagne et petits fours à volonté, danse sur les sons indiens et sri lankais (je vous préviens, ce n'est pas fou malheureusement...^^)... bref une bonne soirée qui a été l'occasion de faire la fête en saree ! Et oui, une expérience à ne pas manquer: la semaine précédente, j'avais déjà eu l'expérience d'acheter un sare = vous rentrer dans un grand magasin avec les murs littéralement recouverts de saree pliés-serrés, alors vous faite chier le vendeur pendant des heures pour qu'il sorte presque un à un tous les sarees et vous les fasse voir, on vous les fais essayer... ou pas! car il y a quelques règles bien précise dans le port du sare: entre autre, si vous êtes trop jeune vous ne pouvez pas porter de sarre avec des bordures trop larges, ya rien à faire, ils ne veulent!

P1070600.JPG

Puis il faire le petit top que vous portez en-dessous des 6 mètres de tissus enroulés autour de votre taille: il faut qu'il soit juste tout juste à votre taille, pas question de prendre un gramme, ils le taillent au millimètre près! Vous pensez être trop serré? C'est juste la bonne taille alors!

Et enfin, il faut mettre le saree et c'est là que Neranjala intervient, et m'aide pendant plus d'une demi heure à plier et enroulé ce saree autour de moi avec beaucoup de délicatesse, de finesse et de précision (et beaucoup de épingle à nourrice, histoire que ça ne tombe pas!)

P1070936.JPG


Dernière étape: la soirée! Une grande réussite! Que de bons souvenirs! Spécial thanks to my dear football adn gym team, P1070915.JPG

my dear Scorpio friend Apulba, 

 P1070932.JPG

my dear travel-friends Chature, Laleema and Nirmani,

P1070873.JPG

my dear room-mate Miriam

P1070909.JPG

and all the researchers adn IWMI staff who organized such a great party!

 

Vendredi dernier, une soirée dans Colombo: bowling and découverte de la vie nocturne de la capitale (conseil: le bar-concert Rythm and Blues R+B), avec petit apéro au Galle Face Hotel (le chich du chic! tellement chic qu'on ne se sent pas à sa place!^^) 

02092011871.jpg

Maintenant, bye bye Sri Lanka... see you soon maybe !

P1060923.JPG

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:50

Pour l'un de mes deniers week-end de césure au Sri Lanka, avec Apulba et trois autres amis stagiaires Nirmani, Laleema et Chatura, nous rendons dans la région centrale de l’île, plus précisément dans le Triangle Culturel (160km de Colombo, soit 4h30 de bus).

Nous commencons notre périple avec le temple d'Or, site bouddhiste, situé à Dambulla. La ville de Dambulla est construite autour d'un large rocher de granit qui renferme un important complexe de grottes, le Raja Maha Vihara, datant du Ier siècle. Il s'agit du plus important et du mieux préservé des complexes de grottes du Sri Lanka. Au pied de cela, ils n’ont pas manqué de construire une statue dorée gigantissime de Bouddha (environ 60m de haut).

P1070607P1070611

Alors c’est parti pour une petite montée au soleil, pour admirer une belle vue sur les environs et rencontrer les nombreux pèlerins venus au temple !

P1070619

P1070639

P1070646

Au soir, nous nous rendons à Pidurangala : il est déjà tard, mais trouvons le moyen de monter à l’arrière d’une camionette qui nous fait la navette vers ce site reculé et sans touristes. Il s’agit d’un rocher offrant une vue magnifique sur le célèbre rocher de Sigirîya. Une petite demi-heure de crapahutage entre les rochers et de course au soleil couchant en valent la peine !

P1070664

P1070658

P1070710

P1070677

P1070705

Le lendemain, levés avec le soleil, nous nous rendons enfin à Sigirîya (Sinhaleseසීගිරිය, Tamil சிகிரியா), appelé aussi Simhagîri, rocher du lion. II s’agit d’un site archéologique majeur, ancienne capitale royale du Sri Lanka et un site touristique incontournable. Le site est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Le site est construit sur une masse rocheuse granitique qui es en fait un bouchon de magma durcit et érodé avec le temps. Criblé de grottes abris naturels et surplombs rocheux - complétée au cours des siècles par de nombreuses tailles à la main, ajouts et modifications la roche peut avoir été habitée dès la préhistoire.

Le mythe populaire dit que la formation a servi de fonctions royales et militaires pendant le règne duroi Kassapa (AC 477-495), qui aurait construit un palais sur le jardin et le sommet. Selon cette théorie, le roi Kassapa cherché une résidence inattaquables  après avoir renversé et tué son propre père, le roi Dhatusena d'Anuradhapura.

P1070836

Une nouvelle théorie, soutenue par archéologiques, preuves littéraires, religieuses et culturelles plutôt que la légende locale, affirme que Sigiriya n'a jamais été une forteresse ou palais, mais plutôt un Mahayana monastère Bouddhiste Theravada de longue date construit plusieurs siècles avant l'époque du roi Kassapa. Les moines étaient en l'utilisant comme un ermitage de montagne par le 3ème siècle avant JC, et il y a des preuves abondantes de montrer qu'il était devenu un important monastère du 10ème siècle. Peintes dans des cavités de la paroi, de précieuses fresques de femmes plantureuses ne représenteraient donc pas les concubines ou dames de la cour de Kassapa, comme la croyance populaire, mais au lieu de cela, ces fresques étaient destinées à représenter Tara Devi, une importante déesse bouddhiste Mahayana.

P1070744

Après le 14ème siècle, le monastère a été abandonné. L’archéologue britannique HCP Bell a découvert les ruines en 1898, qui ont ensuite été fouillées par l'explorateur britannique John Toujours en 1907. Quel que soit les fins exactes auxquelles Sigiriya peut avoir servi dans le passé, les ruines visibles aujourd'hui suggèrent un site important en milieu urbain avec l'architecture relativement sophistiqués, l'ingénierie, la planification urbaine, la technologie hydraulique, le jardinage et l'art. Les questions qui ne cessent de tourner dans la tête sont : mais combien de personnes, de temps a-t-il fallut pour montrer ces tonnes de briques au sommet de ce rocher ?? Au sommet un panorama à 360° s’offre à nous, la jungle avec ses lacs et villages parsemés, les pics de la proche région montagneuse et quelques statues de Bouddha géantes (on ne les compte plus tellement il y en a !).

P1070741

P1070813

P1070808

P1070795

Et puis, voilà, il faut penser à rentrer sur Colombo pour cette dernière semaine de travail : le bus est bondé, il faut passer presque les 4h de voyage debout serrés… c’est ça de vouloir du « local » !

 

Repost 0
Published by aroundtheworld.mary.over-blog.com
commenter cet article